Les Salelles (Ardèche)

LES DERNIÈRES INFOS DU SICTOBA

LES INFOS DU SICTOBA 2019

Voir le site : http://www.sictoba.fr/


JPEG - 328.8 ko
Sensibilisation au tri des déchets

Les Vans : Les élèves de l’école publique sensibilisés au tri des déchets

Jeudi 14 novembre, une partie des élèves de l’école publique des Vans a pu se familiariser avec le tri des déchets. En effet, le SICTOBA a été sollicité pour une animation sur le tri et le devenir des déchets à la veille de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (du 16 au 24 novembre). Benoît Taupenas, chargé de communication du SICTOBA est donc intervenu pour sensibiliser ces élèves aux gestes de tri et à la protection de l’environnement. L’animateur a pu insister sur les nouvelles consignes de tri en vigueur depuis le 1er janvier pour la Communauté de Communes du Pays des Vans en Cévennes où tous les emballages et papiers se trient désormais. Le reste des élèves sera sensibilisée le vendredi 22 novembre.

Les écoles intéressées par une animation sur le tri des déchets (faisant partie du territoire du SICTOBA) ou sur la collecte des piles peuvent contacter le SICTOBA au 04.75.39.06.99.

JPEG - 475.8 ko
Dauphiné 17 novembre Ecole publique



JPEG - 1.4 Mo
Les composteurs sont installés

14 novembre : Les composteurs sont installés au Grand Bois

Comme prévu, deux composteurs et un container à broyat ont été installés ce jeudi matin 14 novembre au quartier du Grand Bois par Benoit Pujol, animateur compostage du Sictoba (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures en Basse Ardèche), en présence de Georgette Deschanels, maire, Jean-Jacques Arakélian, adjoint et référent du quartier et Jean-François Borie, vice-président du Sictoba. Par la suite et dès lundi 18 novembre, Lisa, animatrice Sictoba, viendra poser les affiches et distribuer les bioseaux et explications par flyers des consignes de compostage aux habitants du quartier, aidé en cela par Jean-Jacques Arakélian

JPEG - 1 Mo
Dauphiné 16 novembre Grand Bois



JPEG - 794.8 ko
Le SICTOBA aux restos du cœur

14 novembre : Les consignes de tri données aux restos du cœur

Jean-François Borie, vice-président du Sictoba (Syndicat Intercommunal de Collecte et Traitement des Ordures de la Basse Ardèche) et Benoît Taupenas, responsable communication se sont rendus ce jeudi 14 novembre dans les locaux des Restos du cœur pour une animation des nouvelles consignes de tri en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Ils ont été accueillis par Anne Perceval, la responsable de l’antenne des Vans et une trentaine de bénévoles de l’association qui ont posé toutes les questions sur le tri, les consignes de déchetterie etc. Les responsables du Sictoba ont rappelé que les collectivités reversent 1,50€/tonne d’emballages et papiers (bacs jaunes) aux Restos du cœur, soit 2 500€ l’an dernier.

L’association est composée d’une quarantaine de bénévoles qui accueillent gratuitement environ 165 personnes en été et plus de 250 en hiver, campagne qui débute le 24 novembre avec ouverture des locaux tous les jeudis de 10h30 à 12h et 13h30 à 16h30. Les inscriptions se feront le lundi 25 novembre matin et après-midi, les mardi 26 et mercredi 27 novembre l’après-midi. Renseignements complémentaires au 04 75 87 57 22 ou par mail : ad07.lesvans@restosducoeur.org ou dans les mairies ou CCAS.

JPEG - 511 ko
Dauphiné 17 novembre Restos du coeur



7 novembre : Les enfants en visite sur le site d’enfouissement des ordures de Beaulieu

JPEG - 1 Mo
Visite de l’ISDND
JPEG - 906.4 ko
Visite de l’ISDND
JPEG - 912 ko
Visite de l’ISDND
JPEG - 848.7 ko
Visite de l’ISDND


En partenariat avec le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et Traitement des Ordures ménagères en Basse Ardèche), une trentaine d’enfants de deux associations pratiquant l’IEF (Instruction En Famille) en provenance de Chambonas, Berrias et Lablachère, accompagnés de parents, a pu visiter ce jeudi 7 novembre le site d’enfouissement des ordures ménagères de Beaulieu aussi appelé ISDND (Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux) et la déchetterie sur le même site.

C’est Benoit Pujol, responsable compostage, qui leur a expliqué le parcours des ordures ménagères ultimes non dangereuses qui peuvent encore être enfouies, en attendant la mise en service le 1er juillet 2020 d’une solution moderne de création de CSR (Combustibles Solides de Récupération) sur Lavilledieu.

Evidemment, et comme c’était le thème travaillé par les enfants, Benoit a pu répondre aux nombreuses questions des enfants, mais aussi des parents. La visite s’est terminée par la déchetterie voisine et les nombreuses façons de trier ses déchets.

JPEG - 710.8 ko
Dauphiné 10 novembre ISDND



JPEG - 526.1 ko
Jouets

SICTOBA : Une collecte de jouets en déchetteries


Du 16 au 24 novembre, le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et Traitement des Ordures ménagères en Basse Ardèche) organise en partenariat avec Ecosystem (éco-organisme à but non-lucratif agréé par les pouvoirs publics pour la collecte, la dépollution et le recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) ménagers, professionnels (DEEE pro), des lampes et des petits extincteurs) et Emmaüs une collecte jouets d’occasion dans le cadre de l’opération « Laisse parler ton cœur ». Cette opération se déroule durant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets sur les déchetteries de Ruoms et des Vans (ouvertes du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h). Tous les dons sont destinés aux enfants défavorisés. Ils seront donnés à Emmaüs qui trie, nettoie ou remet en état les jouets, si nécessaire. Les jouets collectés seront soit revendus à prix solidaires dans les boutiques Emmaüs, soit donnés à des familles en difficulté. Tous les jouets sont acceptés : jeux de construction, de société, en bois, peluches, poupons, jouets électriques, …Pour plus d’informations, SICTOBA au 04.75.39.06.99.

JPEG - 734.8 ko
Dauphiné 12 novembre



Le SICTOBA va installer un composteur dans le quartier du Grand Bois

JPEG - 1.5 Mo
Les responsables du SICTOBA sur place au Grand Bois
JPEG - 1.9 Mo
L’emplacement du futur composteur se situe à côté des containers du Grand Bois


Ce mercredi 30 octobre, Jean-François Borie, vice-président du Sictoba (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures ménagères de la Basse Ardèche), accompagné des deux Benoit (s), Pujol, responsable du compostage et Taupenas, responsable communication se sont rendus au lotissement du Grand Bois pour un projet de mise en place du 28ème composteur de quartier sur le territoire du syndicat, accompagnés de Jean-Jacques Arakélian, conseiller municipal référent pour ce quartier. Il s’agira d’un composteur de déchets de cuisine, couplé à un container de broyat. Des bioseaux et des notices/guides d’utilisation seront mis gratuitement à la disposition des habitants.

Le suivi de tous ces composteurs de quartier sera effectué par un agent du Sictoba. La mise en place est prévue pour le jeudi 14 novembre à partir de 11 h 00. Jean-François Borie rappelle que la mairie au 04 75 94 92 97 tout comme le Sictoba au 04.75.39.06.99 resteront à l’écoute des habitants pour tout renseignement ou aide complémentaires.


JPEG - 1004.7 ko
Le centre d’enfouissement de Beaulieu

Sictoba : Etude de faisabilité d’une collecte sélective biodéchets des professionnels

Après la première campagne à succès des composteurs individuels entre 2010 et 2013, plus de 4500 aujourd’hui en place sur le territoire du Sictoba (57 communes sur 4 communautés de communes) sans compter 25 aires de compostage de quartier, le syndicat s’attaque à la collecte sélective biodéchets chez les gros producteurs.

Pour cela, Benoit Pujol a fait appel au bureau d’études Girus, pour en faire la synthèse : 297 producteurs recensés dont les 15 plus gros, qui produisent 10 t/an de biodéchets, soit 350 t/an sur un potentiel total de 900 t/an : grandes surfaces, restaurants, établissements scolaires, hôpitaux, EHPAD et épiceries sont concernés, principalement sur les Gorges de l’Ardèche. Le futur scénario serait de retenir les 28 plus gros producteurs sur 3 typologies d’usagers : grande surface, santé et restaurant et la collecte de leurs biodéchets sur 2 tournées de collecte chaque semaine. Le besoin en personnel supplémentaire et le coût financier : 222€/t de collecte + 63€/t de traitement = 286 €/t, ont été pris en compte, tout comme les éventuelles subventions de la Région et l’économie réalisée par le Sictoba sur la diminution du tonnage enfoui, puisque les biodéchets seraient compostés à Barjac.

Autre point soulevé : la compétence collecte des biodéchets relève des communautés de communes, il convient donc de constituer un groupement de commande entre les 4 collectivités pour la réalisation de collecte et transport sur le site du Sictoba.

Tous les problèmes ne sont pas encore réglés, mais on avance, d’autant plus que le dernier casier n°5 du site d’enfouissement de Grospierres/Beaulieu sera définitivement fermé au 1er juillet 2020 et que la solution alternative de traitement de combustible solide de récupération de Lavilledieu n’ouvrira ses portes qu’en novembre 2020.

JPEG - 1 Mo
Dauphiné du 29 octobre
JPEG - 970.5 ko
Dauphiné du 30 octobre





JPEG - 695.2 ko
Amiante

22 novembre aux Vans : Collecte d’amiante : le SICTOBA remet ça

Le SICTOBA organise deux collectes gratuites d’amiante qui se dérouleront le 22 novembre aux Vans et le 23 novembre à Vallon Pont d’Arc, sur inscription préalable obligatoire auprès du SICTOBA. Le dossier d’inscription est à envoyer avant le 15 novembre 2019 par mail à contact@sictoba.fr ou par courrier à l’adresse suivante : SICTOBA Quartier La Gare 07460 BEAULIEU. Cette collecte est ouverte à tous les particuliers du territoire du SICTOBA, dans la limite de 15 plaques d’amiante ou 10 sacs de 100 litres de gravats, cuves, tuyaux... par foyer. Plus d’informations au 04.75.39.06.99


PDF - 5.6 Mo
CR officiel du CS du 23 octobre

23 octobre : Le SICTOBA a réuni son comité syndical à Beaulieu

JPEG - 730.5 ko
CS du 23 octobre
JPEG - 665.6 ko
CS du 23 octobre


Le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) a réuni ce mercredi 23 octobre son comité syndical, en présence d’une trentaine d’élus référents des communautés de communes adhérentes.

Le président Christophe Deffreix et Jérôme Gauthier, directeur général, ont présenté l’ordre du jour très fourni. Un nouveau contrat territorial pour le mobilier usagé avec la société Eco-mobilier a été accepté pour la période 2019-2023. Jérôme a présenté les rapports 2018 sur le coût et la qualité du service public d’élimination des déchets, activités et bilans détritiques, avec de nombreux indicateurs comme l’augmentation continue des tonnages collectés : 2413 t de verre, 2059 t d’emballages, 12150 t d’ordures ménagères enfouies. Depuis la mise en place de l’extension des consignes de tri en janvier 2019, il est constaté une baisse des tonnages d’ordures ménagères, une augmentation du verre et des emballages en bac jaunes, un regain d’intérêt pour le tri et le compostage, mais aussi un taux de refus qui passe de 18 à 20%. Les tonnages augmentent aussi significativement en déchetteries, 10 900 t en 2018, y compris les déchets verts.

Le président a fait le point sur l’état d’avancement des dossiers en cours : travaux de création d’un quai de transfert, DSP (Délégation de Service Public) avec le SIDOMSA (secteur Aubenas) pour la création d’une installation de combustibles solides de récupération à Lavilledieu, dont la 1ère pierre va être posée ce lundi 28 octobre, ouverture prévue novembre 2020 et donc arrêt définitif d’enfouissement à Beaulieu/Grospierres, modernisation du centre de tri de Portes-lès-Valence, extension des consignes de tri des emballages, plan de relance des composteurs de quartiers (28 déjà installés).

JPEG - 792 ko
Dauphiné du 25 octobre



JPEG - 452 ko
Sensibilisation à la durée de vie des déchets

22 octobre : Les Vans : Les enfants du centre social Revivre sensibilisés au traitement des déchets

Pour cette première semaine des vacances scolaires de la Toussaint, le centre social Revivre a souhaité sensibiliser les enfants au tri et au devenir des déchets. En effet, le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et Traitement des Ordures Ménagères de la Basse Ardèche) est intervenu ce mardi 22 octobre par l’intermédiaire de Benoît Taupenas, chargé de communication du SICTOBA. L’animateur a pu insister sur les nouvelles consignes de tri en vigueur depuis le 1er janvier pour la Communauté de Communes du Pays des Vans en Cévennes où tous les emballages et papiers se trient désormais. Les établissements intéressés par une animation sur le tri des déchets (faisant partie du territoire du SICTOBA) peuvent contacter le SICTOBA au 04.75.39.06.99.

JPEG - 967.8 ko
Dauphiné du 25 octobre



JPEG - 928.6 ko
Sacs de tri

SICTOBA : Des sacs de tri gratuits en mairies

Depuis le 1er janvier 2019, tous les emballages et papiers se trient ! Vous pouvez déposer dans le bac jaune tous les emballages ménagers sans distinction : emballages en métal, en papier, en carton, briques alimentaires et, fait nouveau, tous les emballages en plastique, ainsi que tous les papiers, sans exception. En faisant cela, les habitants soutiennent aussi par cette action les Restos du Cœur à travers le SICTOBA qui reverse depuis trois ans 1,50 € par tonne d’emballages recyclés. À ce jour, pour le syndicat, cela représente environ 2000 tonnes/an.

Dans le cadre de cette extension des consignes de tri, le SICTOBA met à disposition des usagers de son territoire (habitants des Communautés de communes du Pays des Vans en Cévennes, du Pays de Beaume Drobie, des Gorges de l’Ardèche ainsi que Barjac et St-Sauveur-de-Cruzières de la Communauté de communes de Cèze Cévennes) des sacs de tri présentant les nouvelles consignes.

Pour vous procurer, gratuitement, votre sac de tri, rendez-vous dans toutes les mairies des quatre communautés de communes concernées.

JPEG - 619.3 ko
Dauphiné 18 octobre



JPEG - 1.7 Mo
Récupération de mobilier usagé au SICTOBA

SICTOBA : Une seconde vie pour les meubles usagés

Depuis 2015, un contrat territorial de collecte lie le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) et Éco Mobilier, l’éco-organisme dédié à la collecte, au recyclage et la réutilisation des meubles usagés. Ainsi, des bennes dédiées au mobilier ont été installées dans les déchetteries du territoire (la dernière restant à équiper est celle de Saint-Remèze). En 2018, près de 720 tonnes (contre environ 580 tonnes en 2017) de mobilier ont été collectées sur le territoire du SICTOBA. Le fait de déposer vos meubles (chaises, canapés, meubles de cuisine, literie, mobilier de jardin,..) en déchetterie permet de valoriser votre mobilier et l’écotaxe payée sur ces meubles participe au financement de la collecte et du traitement de ces déchets. Les objectifs de l’installation de ces bennes sont de contribuer à réduire la mise en décharge des déchets de meubles, de parvenir à 80% de valorisation des meubles déposés en déchetteries et d’augmenter le recyclage.

Dans un souci de développement durable et pour répondre à une attente de consommation responsable, le SICTOBA démontre ici sa volonté d’asseoir son territoire dans une démarche environnementale permettant la maîtrise des coûts et des filières de gestion des déchets. Petite astuce, pour optimiser le remplissage des bennes, pensez à démonter votre mobilier.


JPEG - 1.4 Mo
Le Sictoba à la rencontre des habitants

23 septembre : Beaulieu : Le Sictoba fait la promotion des composteurs de quartier

Ce lundi 23 septembre, Jean-François Borie, vice-président, accompagné des deux Benoit (s), Pujol, responsable du compostage et Taupenas, responsable communication du Sictoba (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) se sont rendus au lotissement St Jean pour la mise en place du 27ème composteur de quartier sur le territoire du syndicat. Il s’agit d’un composteur de déchets de cuisine, couplé à un container de broyat. Des bioseaux et des notices/guides d’utilisation sont mis gratuitement à la disposition des habitants. Le suivi de tous ces composteurs de quartier est effectué par un agent du Sictoba.

Jean-François, par ailleurs maire de la commune, rappelle que la mairie au 04.75.39.32.06 tout comme le Sictoba au 04.75.39.06.99 restent à l’écoute des habitants pour tout renseignement complémentaire.

Un appel est également lancé à toutes les communes du territoire, qui souhaitent faire installer gratuitement des composteurs de quartier. A noter que plus de 4600 composteurs individuels ont déjà été distribués sur le territoire du syndicat.


18 juin 2019 : Chandolas : Les élèves de l’école poursuivent leur sensibilisation aux déchets

Après la visite de l’ISDND (Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux) du mardi 28 mai, les élèves de l’école de Chandolas ont poursuivi leur sensibilisation sur les déchets le mardi 18 juin avec une animation sur le tri. En effet, le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et Traitement des Ordures Ménagères de la Basse Ardèche) est intervenu par l’intermédiaire de Benoît Taupenas, chargé de communication du SICTOBA. L’animateur a pu insister sur les nouvelles consignes de tri en vigueur depuis le 1er janvier pour les Communautés de Communes du Pays de Beaume Drobie et Pays des Vans en Cévennes, où tous les emballages et papiers se trient désormais.

Les écoles intéressées par une animation sur le tri des déchets (faisant partie du territoire du SICTOBA) peuvent contacter le SICTOBA au 04.75.39.06.99.

JPEG - 503.1 ko
Dauphiné 20 juin 2019



14 juin 2019 : Collecte gratuite d’amiante

JPEG - 814 ko
14 juin : la collecte d’amiante
JPEG - 635 ko
14 juin : la collecte d’amiante
JPEG - 1 Mo
14 juin : la collecte d’amiante


Le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Traitement et de collecte des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) avait organisé en ce vendredi matin 13 juin pluvieux, une collecte gratuite d’amiante, sous formes de plaques, tôles ondulées, tuyaux ou gravats, à la déchetterie des Vans. Cette opération a eu, comme l’an dernier, un grand succès, car le syndicat a dû refuser des inscriptions, finalement au nombre de 28 pour les Vans. Un planning a été établi et les inscrits, entreprises ou particuliers, sont arrivés sur le site toutes les 15 minutes. Le total de la collecte sera d’une dizaine de tonnes avec celle du site de Vallon Pont d’Arc, vendredi 14 juin, tonnage qui sera transporté par le SICTOBA et traité par la société spécialisée RED Etablissements Valette à Aubenas.


28 mai : Chandolas : Les élèves en visite à l’ISDND

JPEG - 658.1 ko
Visite à l’ISDND
JPEG - 741.9 ko
Visite à l’ISDND
JPEG - 1004.7 ko
Visite à l’ISDND


A la veille de la semaine du développement durable (du 30 mai au 5 juin), le mardi 28 mai, les élèves de l’école de Chandolas étaient en visite à l’ISDND (Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux) implantée à cheval sur les communes de Beaulieu et Grospierres, gérée par le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et Traitement des Ordures Ménagères de la Basse Ardèche). Benoit Pujol, responsable du site a présenté aux enfants cette installation créée en 1976 et a répondu aux différentes questions. Les écoles intéressées par une visite de l’ISDND (faisant partie du territoire du SICTOBA) peuvent contacter le SICTOBA au 04.75.39.06.99.


JPEG - 787.3 ko
Sacs à pain et collecte de piles usagées

8 avril 2019 : SICTOBA : sacs à pain recyclés et collecte de piles usagées

Dans le cadre européen du développement durable, deux acteurs importants du paysage sud-ardéchois, le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures de la Basse Ardèche) et l’Atelière (recyclerie textile solidaire de Payzac) s’associent autour d’un projet commun en faveur de la réduction des déchets et du gaspillage alimentaire. Le pain est un aliment central de notre quotidien, mais son gaspillage au sein des foyers est important, puisque chaque français jette 4,5 kg de pain en moyenne à la poubelle. Une première animation avait déjà eu lieu le 29 mai 2017 au « Fournil de la Plaine » à Beaulieu. Elle a été renouvelée ce lundi 8 avril, dans la même boulangerie de James et Myriam Rivalland, en présence de Jean-François Borie, vice-président du SICTOBA et maire de la commune. En même temps, le SICTOBA en a profité pour installer dans la boulangerie, un second point de collecte à Beaulieu, après celui de l’agence postale, de piles et petites batteries usagées.

Le SICTOBA lance un appel à toutes les boulangeries, autres commerces ou collectivités du territoire intéressés par une distribution gratuite de sacs à pain et/ou de collecteurs de piles usagées. Contact : Benoit Taupenas au 04.75.39.06.99

Par ailleurs, les horaires de la déchetterie de Beaulieu changent au 29 avril, qui sera ouverte les lundis et mercredis, de 8h30 à 12h30 et 13h30 à 17h, le vendredi de 8h30 à 12h30, tout comme celle de Ruoms, du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et 13h30 à 17h.


1er avril 2019 : Les élèves de l’école St Joseph sensibilisés à la collecte des piles et petites batteries usagées

JPEG - 767.3 ko
Sensibilisation à la collecte et au recyclage des piles usagées
JPEG - 628.3 ko
Sensibilisation à la collecte et au recyclage des piles usagées
JPEG - 706 ko
Sensibilisation à la collecte et au recyclage des piles usagées


Après la sensibilisation au tri sélectif des déchets le 18 mars dernier, Jean-François Borie, vice-président du SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures de la Basse Ardèche) est revenu expliquer ce lundi 1er avril à la trentaine d’élèves de grande section, CP, CE2 et CM2 de l’école privée Saint Joseph, accompagnés de leur directrice Sandra Nury et de sa collègue Natasha Demolder, la nécessité de collecter et recycler des piles et petites batteries usagées, y compris les piles rechargeables, car elles contiennent des métaux lourds et nocifs comme le zinc, nickel, manganèse, cobalt, cadmium ou plomb, qui à 80% peuvent être recyclés et réutilisés dans l’industrie.

Les enfants ont posé de nombreuses questions aux intervenants, mais un chiffre les a vraiment impressionnés : en 2017, la société Corepile a recyclé plus de 400 millions de piles, soit le poids équivalent à 1,2 fois le poids de la tour Eiffel ! Un bac récepteur normalisé de piles a été offert à l’école ainsi qu’un petit collecteur en carton à chaque enfant avec la notice explicative adéquate.

Le SICTOBA rappelle à toutes les écoles de la région qu’il est à leur disposition pour une animation sur le tri sélectif ou sur la collecte des piles. Contact : Benoit Taupenas au 04.75.39.06.99

JPEG - 406.8 ko
Dauphiné du 3 avril 2019



INFOS IMPORTANTES SICTOBA

JPEG - 467.7 ko
Nouvelles consignes de tri page 1
JPEG - 397.6 ko
Nouvelles consignes de tri page 2
PDF - 102.3 ko
Extension des consignes de tri


A compter du 1er janvier 2019, vous pourrez déposer tous vos emballages sans exception dans le bac de tri jaune. En plus des papiers et des emballages en carton, aluminium, acier et verre (dans le conteneur dédié), vous pouvez désormais trier la totalité de vos emballages en plastique


23 novembre : Collecte gratuite d’amiante

http://www.sictoba.fr/Succes-pour-l...

Dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets, du 17 au 25 novembre 2018, le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Traitement et de collecte des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) avait organisé en ce vendredi 23 novembre pluvieux, une collecte gratuite d’amiante, sous formes de plaques, tôles ondulées, tuyaux ou gravats) à la déchetterie des Vans, en présence des agents du syndicat et de Marie-Claire PAQUELET, 3ème Vice -Présidente, déléguée aux déchetteries et au compostage.

JPEG - 449.9 ko
Collecte d’amiante
JPEG - 492 ko
Collecte d’amiante


Cette opération a eu un grand succès, car le syndicat a dû refuser des inscriptions, finalement au nombre de 20 pour les Vans et 25 pour Vallon Pont d’Arc, qui organise sa collecte samedi 24 novembre. Un planning a été établi et les inscrits, entreprises ou particuliers, sont arrivés sur le site toutes les 15 minutes. Le total de la collecte sera d’une dizaine de tonnes pour les deux sites, tonnage qui sera transporté par le SICTOBA et traité par la société spécialisée RED Etablissements Valette à Aubenas.

Vu le succès de cette campagne, une autre sera organisée au printemps.

JPEG - 597.7 ko
Dauphiné 25.11



15 juin 2018 : Le collège obtient la labellisation Développement Durable

IMG/jpg/20180615_114123.jpg
IMG/jpg/20180615_114405.jpg
IMG/jpg/20180615_114416.jpg
IMG/jpg/20180615_114625.jpg
IMG/jpg/20180615_115055.jpg
IMG/jpg/20180615_120255.jpg
IMG/jpg/20180615_120305.jpg
IMG/jpg/20180615_120517.jpg
IMG/jpg/DSC_4917.jpg
IMG/jpg/DSC_4919.jpg
IMG/jpg/DSC_4920.jpg
IMG/jpg/DSC_4921.jpg
IMG/jpg/DSC_4923.jpg
IMG/jpg/DSC_4928.jpg
IMG/jpg/DSC_4931.jpg
IMG/jpg/DSC_4932.jpg
IMG/jpg/DSC_4933.jpg
IMG/jpg/DSC_4934.jpg
IMG/jpg/DSC_4935.jpg
IMG/jpg/DSC_4936.jpg
IMG/jpg/DSC_4938.jpg
IMG/jpg/DSC_4939.jpg
IMG/jpg/DSC_4940.jpg
IMG/jpg/DSC_4941.jpg
IMG/jpg/DSC_4943.jpg
IMG/jpg/DSC_4944.jpg
IMG/jpg/DSC_4945.jpg
IMG/jpg/DSC_4948.jpg
IMG/jpg/DSC_4949.jpg
IMG/jpg/DSC_4950.jpg
IMG/jpg/DSC_4951.jpg
IMG/jpg/DSC_4953.jpg
IMG/jpg/DSC_4955.jpg

Le collège Léonce Vieljeux des Vans a mis en place depuis environ trois ans une récupération partielle des aliments de la cantine (légumes, épluchures, féculents...) pour alimenter un compost situé dans l’enceinte du bâtiment. Les 25 à 35kg, triés et pesés journellement par les élèves eux-mêmes, sont transportés vers les deux aires de compost de 4m3 chacun, gérés par les agents départementaux du collège, Patrick Lecocq en étant le référent. Les aliments se transforment en compost en 8 à 12 mois et servent à amender un jardin pédagogique.

Ce vendredi 15 juin, Yann Nazon, principal du collège, avait invité les représentants du SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Traitement et de collecte des Ordures ménagères de la Basse Ardèche), Christophe Deffreix, son président et Benoît Pujol, référent compostage, du département, Bérengère Bastide, de la communauté de communes, Jean-Paul Manifacier, son président et quelques parents d’élèves, pour la remise officielle du label EDDD (Etablissement de Démarche de Développement Durable) décerné par le rectorat de Grenoble.

Après quelques chorégraphies de bienvenue par les élèves, tour à tour, le principal et les élus ont remercié et félicité les personnes en charge de cette opération, puis tout le monde s’est déplacé pour la visite du jardin pédagogique, géré par les élèves eux-mêmes, avec l’aide financière du foyer socio-éducatif.

Comme l’a dit Yann Nazon en conclusion : « Une très belle récompense pour un collège exemplaire, qui se veut de former des futurs citoyens responsables ».


JPEG - 436.5 ko
Maires et élus du Pays des Vans en Cévennes

7 juin 2018 : Inauguration de l’aire de dépôt de déchets verts du Pays des Vans en Cévennes

Le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Traitement et de collecte des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) avait invité ce jeudi 7 juin les maires et élus du territoire de la communauté de communes du Pays des Vans en Cévennes pour l’inauguration officielle de l’aire de dépôt et broyage des déchets verts, située route de Chassagnes aux Vans. Christophe Deffreix, président du Sictoba a souhaité la bienvenue aux élus, à Nicolas Soulas, agriculteur à Berrias et Casteljau, partenaire du projet puisqu’il utilise le broyat issu des déchets verts, une convention ayant d’ailleurs été signée sur place, ainsi que les représentants de la société COLAS, entreprise de travaux publics qui a goudronné en temps et en heure l’aire.

Il a rappelé que le SICTOBA avait investi 250 000€ pour chacune des deux aires des Vans et celle de Rosières et remercié tous les intervenants de la bonne marche de cette aire de dépôt de déchets verts qui fonctionne bien, environ 300 à 350 passages par mois, grâce aussi à la surveillance de Christian, le gardien.

Il a rappelé aussi que cette aire n’est ouverte qu’aux particuliers et que les professionnels ne sont autorisés à déposer leur broyat que de façon limitée.


PÔLE DE VALORISATION ENERGIE ET MATIÈRES POUR LE SUD ARDÈCHE

IMPORTANT : Voilà ce que le SICTOBA et le SIDOMSA ont prévu pour l’après 2020

JPEG - 398.9 ko
Flyer SUEZ page 1
JPEG - 303.6 ko
Flyer SUEZ page 2
JPEG - 357.8 ko
Flyer SUEZ page 3
JPEG - 393 ko
Flyer SUEZ page 4



Le développement durable aussi au collège des Vans

JPEG - 647.4 ko
Le développement durable aussi au collège
JPEG - 696.3 ko
Le développement durable aussi au collège


A l’initiative et avec l’aide financière du SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Traitement et de collecte des Ordures ménagères de la Basse Ardèche), le collège Léonce Vieljeux des Vans a mis en place depuis environ trois ans une récupération partielle des aliments de la cantine (légumes, épluchures, féculents...) pour alimenter un compost situé dans l’enceinte du bâtiment. Les 25 à 35kg, triés et pesés journellement par les élèves eux-mêmes, sont transportés vers les deux aires de compost de 4m3 chacun, gérés par les agents départementaux du collège, Patrick Lecocq en étant le référent. Les aliments se transforment en compost en 8 à 12 mois et servent à amender un jardin pédagogique que le chef d’établissement Yann Nazon tenu à nous faire visiter. Ce jardin est géré par les élèves et leurs professeurs sous les directives de Patrick.

Yann Nazon nous a également précisé que son établissement avait postulé pour une labellisation EDDD (Etablissement de Démarche de Développement Durable) auprès du rectorat de Grenoble et que les habitudes de tri étaient à présent bien ancrées, comme par exemple les 1,6 tonnes de papiers générés annuellement par l’établissement.

La communauté de communes « Pays des Vans en Cévennes » est également partie prenante en ayant accepté de baisser la redevance spéciale des ordures ménagères de 12 à 10 puis à 6€ par élève, ce qui permet de financer l’opération compost et jardin pédagogique.

Comme le souligne si bien Jean-François Borie, vice-président du SICTOBA : « les déchets alimentaires vont être l’enjeu de ces prochaines années. Tout ce qui peut être transformé et utilisé sur place ne vient pas grossir les tonnages enfouis à Grospierres, site qui, de toutes façons, va être définitivement fermé en 2020 ».

JPEG - 437.9 ko
Dauphiné du 9 mars



Déchets verts et broyat

JPEG - 531.3 ko
Déchets verts et broyage
JPEG - 692 ko
Déchets verts et broyage
JPEG - 424.5 ko
Déchets verts et broyage


Le 3 octobre 2017 s’ouvrait la toute nouvelle aire de dépôt de déchets verts appartenant à la communauté de communes Pays des Vans en Cévennes et gérée par le Sictoba (Syndicat Intercommunal de Collecte de la Basse Ardèche), route de Chassagnes.

Ce jeudi 1er février, nous étions invités par Jean-François Borie, vice-président du Sictoba et Benoit Taupenas, le nouveau chargé de communication du même syndicat, pour faire le point sur l’opération dépôt et le broyage des déchets verts sur le territoire. Il y a eu 668 passages en octobre 2017, 604 en novembre, 284 en décembre et 298 en janvier 2018 pour un total d’environ 1000 m3 de déchets à fin janvier. Un prestataire de services, « Alliance Environnement » est ensuite intervenu pour broyer les déchets et les transformer en broyat. Celui-ci est mis gratuitement à la disposition du public, des collectivités et des agriculteurs qui sont demandeurs.

Une démarche qui évite le brûlage polluant des déchets verts et génère un compost sain et gratuit.


2017

3 octobre 2017 : Ouverture de l’aire des déchets verts des Vans

JPEG - 568.9 ko
Premier client
JPEG - 549.7 ko
Second client


Le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Traitement et de collecte des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) est le gestionnaire d’une aire de stockage des déchets verts sur le secteur des Vans, terrain d’une superficie de 3000m² environ, qui se situe dans la plaine de Chabiscol sur la route de Chassagnes et acquis en 2016 par la communauté de communes Pays des Vans en Cévennes.

Les travaux étant achevés, l’aire a reçu ses premiers clients, ce mardi 3 octobre à 8h30, accueillis par le sourire du gardien Christian Chante qui a acquis ses compétences sur les aires similaires de Vallon (environ 1000 passages par mois) et Barjac (300 passages par mois). Il nous rappelle les directives indispensables : pas de souches d’arbres ni de branches d’un diamètre supérieur à 10 cm, ni terre ni gravats ni cendres. Les déchets des professionnels ne sont pas admis. Il est aussi chargé de la vente de composteurs si demandée et de l’aménagement d’un petit jardin éducatif avec démonstration de compostage.

L’aire des Vans est ouverte trois fois par semaine : mardi de 8h30 à 12h30, mercredi de 8h30 à 12h30 et 13h30 à 17h et samedi de 13h30 à 17h. Plus de renseignements au SICTOBA : 04 75 39 06 99.


PDF - 56.5 ko
Horaires d’ouverture de l’aire des Vans
Word - 18.4 ko
Communiqué de presse SICTOBA
JPEG - 494.9 ko
La future aire de déchets verts


3 octobre 2017 à 8h30 : Ouverture de l’aire de dépôt des déchets verts

A mois d’août dernier, nous avions été invité par les responsables du SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Traitement et de collecte des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) et les élus de la Communauté de Communes pour une première présentation d’une future aire de dépôt de déchets verts de 3000m3 sur le bassin du pays des Vans en Cévennes, située sur la plaine de Chabiscol, route de Chassagnes.

L’ouverture de cet emplacement, gardienné et soumis à un règlement intérieur, est à présent programmée pour le mardi 3 octobre à partir de 8h30. Seuls les déchets verts seront acceptés, les végétaux en mélange avec de la terre végétale et de cailloux étant refusés, ainsi que l’apport des professionnels interdit.

Cette aire, gérée par le personnel du SICTOBA, sera ouverte les mardis et mercredis matins de 8h30 à 12h30, les mercredis et samedis après-midis de 13h30 à 17h00. Plus de renseignements au SICTOBA : 04 75 39 06 99.


PDF - 215.5 ko
Ateliers de produits cosmétiques

Ateliers de produits cosmétiques


Pas de recyclage sans tri

Word - 14.1 ko
Pas de recyclage sans tri
JPEG - 497.1 ko
Pélican pour cartons à Beaulieu


Benoît PUJOL
SICTOBA
Service compostage - prévention
Tel : 04 75 39 06 99 / fax : 04 75 89 91 69
compostage@sictoba.fr


Word - 108.4 ko
Les z’éco ateliers, le communiqué de presse
JPEG - 337.7 ko
Les z’éco ateliers, l’affiche
JPEG - 271.1 ko
Les z’éco ateliers, le restaurant la Carabasse à Beaulieu


Vous trouverez en pièce jointe l’affiche et le communiqué de presse à diffuser largement concernant nos prochains ateliers.

Vous en souhaitant bonne réception et restant à votre disposition.

Jennifer HAREL

SICTOBA

Service communication

Tel : 04 75 39 06 99 / fax : 04 75 89 91 69

www.sictoba.fr


JPEG - 494.9 ko
La future aire de déchets verts

Présentation de la future aire de déchets verts

Le SICTOBA (Syndicat Intercommunal de Traitement et de collecte des Ordures ménagères de la Basse Ardèche) avec Jennifer Harel, responsable de la communication, Benoît Pujol, responsable du compostage et son vice-président Jean-François Borie ont présenté officiellement ce mercredi 9 août le futur emplacement de l’aire de déchets verts sur le bassin du pays des Vans.

Le terrain d’une superficie de 3000m² environ, qui se situe dans la plaine de Chabiscol sur la route de Chassagnes a été acquis en 2016 par la communauté de communes Pays des Vans en Cévennes, qui en rétrocède l’utilisation par convention comme aire et transformation de déchets verts au SICTOBA.

Après appel d’offres, c’est la société de travaux publics Colas qui a été choisie pour la pose des enrobés, non seulement de celui des Vans mais aussi de celui du secteur Joyeuse-Rosières, qui se situe sur la commune de Rosières sur la route de Chapias. Il ne reste plus qu’à poser les équipements permettant de sécuriser le site et d’aménager le poste de travail du gardien (clôtures, portail, cabanon).

Ces nouveaux services permettront d’ici l’automne aux particuliers et services techniques municipaux du territoire de se débarrasser plus facilement de leurs végétaux et de répondre à l’interdiction de les brûler.

Il est prévu qu’un prestataire soit chargé de broyer sur place les végétaux au-delà d’un seuil de 1000m3 et que le broyat soit mis gratuitement à la disposition du public.


PDF - 11.1 Mo
Journal du tri juin 2017

Le journal du tri n°15 - juin 2017


Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable qui aura lieu du 29 mai au 5 juin 2017, trois acteurs importants du paysage Sud-Ardéchois s’associent autour d’un projet commun en faveur de la réduction des déchets et du gaspillage alimentaire.

Pendant une semaine les ambassadeurs du tri du SICTOBA distribueront gratuitement des sacs à pain à tous les clients des boulangeries partenaires, en particulier à la boulangerie Alexsandra aux Vans, le samedi 3 juin

Word - 114.6 ko
Sacs à pain
PDF - 2.2 Mo
Affiche sacs à pain

Une opération d’envergure dont vous trouverez le détail et le planning en pièce jointe.


JPEG - 469.4 ko
Distribution de sacs à pain recyclés
JPEG - 500.2 ko
Distribution de sacs à pain recyclés

Distribution de sacs à pain recyclés

Dans le cadre européenne du développement durable, trois acteurs importants du paysage sud-ardéchois s’associent autour d’un projet commun en faveur de la réduction des déchets et du gaspillage alimentaire. Le pain est un aliment central de notre quotidien, mais son gaspillage au sein des foyers est important, puisque chaque français jette 4,5 kg de pain en moyenne à la poubelle. Le SICTOBA et les associations « Ardèche le goût » et l’Atelière (recyclerie textile solidaire). Pour l’occasion, ce lundi 29 mai, les ambassadrices du SICTOBA, Jennifer et Hélène ont distribués gratuitement à toutes les personnes qui achetaient leur pain à la boulangerie « Le Fournil de la plaine » du nouveau boulanger James Rivalland à Beaulieu, des sacs à pain réalisés en matières textiles recyclées, en présence des représentants de l’Atelière, David Ranchin et Laurent Lagrue et du vice-président du SICTOBA Jean-François Borie, par ailleurs maire de la commune. 2500 sacs ont été confectionnés par différentes associations, dont 1500 pour l’Atelière, et seront distribués gratuitement jusqu’au 5 juin, dans différentes boulangeries du sud Ardèche. Et Jean-François d’ajouter : « Chaque geste compte, chacun à son échelle peut contribuer activement à la réduction des déchets et du gaspillage alimentaire. Tout ce qui peut être réutilisé n’ira pas à l’enfouissement des déchets ultimes de Grospierres »

Dans le cadre européenne du développement durable, trois acteurs importants du paysage sud-ardéchois s’associent autour d’un projet commun en faveur de la réduction des déchets et du gaspillage alimentaire. Le pain est un aliment central de notre quotidien, mais son gaspillage au sein des foyers est important, puisque chaque français jette 4,5 kg de pain en moyenne à la poubelle. Le SICTOBA et les associations « Ardèche le goût » et l’Atelière (recyclerie textile solidaire).

Pour l’occasion, ce lundi 29 mai, les ambassadrices du SICTOBA, Jennifer et Hélène ont distribués gratuitement à toutes les personnes qui achetaient leur pain à la boulangerie « Le Fournil de la plaine » du nouveau boulanger James Rivalland à Beaulieu, des sacs à pain réalisés en matières textiles recyclées, en présence des représentants de l’Atelière, David Ranchin et Laurent Lagrue et du vice-président du SICTOBA Jean-François Borie, par ailleurs maire de la commune. 2500 sacs ont été confectionnés par différentes associations, dont 1500 pour l’Atelière, et seront distribués gratuitement jusqu’au 5 juin, dans différentes boulangeries du sud Ardèche.

Et Jean-François d’ajouter : « Chaque geste compte, chacun à son échelle peut contribuer activement à la réduction des déchets et du gaspillage alimentaire. Tout ce qui peut être réutilisé n’ira pas à l’enfouissement des déchets ultimes de Grospierres »


PDF - 142.6 ko
Semaine nationale du compostage

Ci-joint un communiqué de presse concernant nos évènements à l’occasion de la semaine nationale du compostage.

Jennifer HAREL

SICTOBA

Service communication

Tel : 04 75 39 06 99 / fax : 04 75 89 91 69

www.sictoba.fr


Dernières infos du SICTOBA 2016 :

OCTOBRE 2016 :

- Les métaux : on trie les petits comme les gros :

http://www.sictoba.fr/Les-metaux-on...

- Plus de 46 000 appareils électriques collectés en 2015 dans nos déchetteries

http://www.sictoba.fr/Plus-de-46-00...

- vente exceptionnelle de composteurs aux Vans, le jeudi 27 octobre de 17 à 19h sur le parking Vivans :

http://www.sictoba.fr/Vente-excepti...

- Collecte des déchets d’équipement électriques et électroniques Les animateurs du tri du SICTOBA seront présents sur le marché de Joyeuse mercredi 2 novembre pour collecter les petits équipements électriques et électroniques arrivés en fin de vie.

http://www.sictoba.fr/Collecte-des-...


Avril 2016 :

Le Comité Syndical (23/03/2016) du SICTOBA a décidé d’appliquer une hausse du tarif de vente du compost. Cette augmentation résulte du travail sur l’amélioration de la qualité du compost, engagé depuis 2 ans.

De plus, cela fait 10 ans que le prix de vente du compost produit sur Barjac n’avait pas changé.

Tarifs de vente du compost à partir du 18 avril 2016 :

- 2€ / 50 litres (0.70€ le sac)

- 23€ / m3


Mars 2016 : les dernières actualités du SICTOBA :

http://sictoba.fr/Tonnages-2015.html

http://sictoba.fr/La-star-de-vos-ev...

http://sictoba.fr/Ouverture-supplem...

http://sictoba.fr/Les-ecoliers-de-B...


JPEG - 509 ko

Article Dauphiné du 28 novembre 2015 concernant le projet de déchetterie aux Assions


Novembre 2015 : lettre d’actualité n°91 du SICTOBA

http://sictoba.fr/Les-meubles-usage...

http://sictoba.fr/Recycler-ses-pile...

http://sictoba.fr/Le-compost-du-SIC...


Déchetterie Les Vans : extension des heures d’ouverture

A partir du 29 juin 2015, la déchetterie de Les Vans ouvrira ses portes tous les matins et tous les après-midis pour plus de service aux usagers.

La communauté de communes du Pays des Vans en Cévennes a sollicité le SICTOBA pour une demande particulière d’extension des heures ouverture de la déchetterie de Les Vans.

A partir du 29 juin, les usagers auront désormais accès à la déchetterie toute la journée, ce service supplémentaire est pris en charge par la communauté de communes.

Les nouveaux horaires :

- Du lundi au samedi,
- De 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h


PDF - 929.3 ko
Consignes de tri mobilier
PDF - 97.5 ko
Communiqué de presse

- En pièces jointes vous trouverez un communiqué sur la mise en place d’une nouvelle filière de recyclage, Eco-Mobilier, sur la déchetterie de Les Vans, elle sera disponible à partir du 7 avril 2015. Vous trouverez également une affiche reprenant les consignes de tri.


Réouverture de la déchetterie de Beaulieu le 23 mars 2015

Après plus de 2 mois et demi de fermeture pour travaux d’amélioration et d’agrandissement, la déchetterie de Beaulieu rouvrira ses portes au public le 23 mars prochain.

Beaulieu, le 18 mars 2015 : Bien que les travaux ne soient pas encore complètement terminés, les usagers découvriront une déchetterie agrandie et rénovée. Ces travaux de réhabilitation et de modernisation avaient pour objectifs d’améliorer la qualité d’accueil des usagers et de leur offrir plus d’options pour le tri des déchets, avec la mise en place de nouvelles filières de recyclage. Cet outil de travail remarquable devrait inciter, encore plus, la population à pratiquer le tri des déchets.

De nouveaux équipements pour le stockage des déchets

Un nouveau caisson pour le tri des DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques) a été installé. Un local de stockage des DMS (Déchets Ménagers Spéciaux), avec plancher étanche et bac de rétention, a été créé afin d’entreposer ces déchets spécifiques dans les meilleures conditions. Le site est équipé de nouvelles cuves pour la collecte des huiles (de vidange et de friture), ce qui permettra un stockage optimal de ces déchets. Il a été prévu 2 quais supplémentaires, pouvant accueillir chacun une benne car de nouvelles filières de recyclage sont annoncées prochainement.

Des travaux qui se poursuivront pendant l’ouverture

Pendant quelques semaines après la réouverture de la déchetterie, quelques petits travaux d’ajustement seront opérés. Des garde-corps seront installés afin de sécuriser les vidages et d’éviter les chutes. Une nouvelle signalétique sera mise en place afin de donner un maximum d’informations sur le devenir de chaque déchet.

Les horaires restent inchangés

Du lundi au samedi : 8h30-12h30


| Les Salelles | 07140 | Téléphone - Fax : 04 75 94 92 97 |