Les Salelles (Ardèche)

ELECTIONS MUNICIPALES







Dauphiné du 18 février


Elections municipales : Malarce sur la Thines : Delphine Feuillade-Brière présente sa liste

Dauphiné 27 janvier Delphine

Delphine Feuillade-Brière, 50 ans, est actuellement conseillère municipale avec Régis Le Flohic, le maire actuel, qui a déclaré ne pas vouloir se représenter aux prochaines élections municipales (voir Dauphiné Libéré du23 janvier dernier). Après une expérience d’une dizaine d’années dans un commerce des Vans, Delphine, gestionnaire en locations saisonnières de métier, a rejoint son mari dans la maçonnerie, en particulier de pierres sèches, le débroussaillage et l’entretien des espaces verts.

Elue en 2014, elle va conduire une liste renouvelée de quatre membres. Elle est aussi conseillère communautaire dans la commission des ordures ménagères, représente la commune à l’école intercommunale de Gravières et participe à la rédaction du bulletin communal annuel.

Sa liste se veut représentative de toutes les catégories de population, en âges (de 29 à 72 ans) ou en métiers. Ses priorités : préserver et économiser les ressources en eau potable, aider les différentes associations qui gèrent 30% des sources privées, qui sont cependant régulièrement contrôlées sanitairement par la commune, assurer la transparence démocratique sur les projets de la commune, continuer à réhabiliter la voirie qui est le plus gros souci de la commune, renforcer les liens entre les habitants.

JPEG - 775 ko
Dauphiné 27 janvier Delphine



JPEG - 521.1 ko
Georgette DESCHANELS

Elections municipales Les Salelles : Georgette Deschanels dans la continuité

L’actuelle maire de la commune, Georgette Deschanels, retraitée de l’Education Nationale, avait remplacé Alain Faucuit, l’ancien maire décédé au mois de juillet 2019. Elle a repris le flambeau, entourée de la même équipe municipale avec un nouveau membre, Jacques Compagne, élu le 15 septembre dernier. Georgette est élue depuis 2001, conseillère puis première adjointe en 2014.

Elle connait bien tous les dossiers de la commune, en particulier le budget dont elle est responsable, le CCAS ou les dossiers de l’école intercommunale de Gravières. Elle représente également la commune dans sa participation aux commissions finances et CLECT (Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées) de la communauté de communes Pays des Vans en Cévennes.

Après quelques hésitations pour repartir en mars prochain, elle est à présent fermement décidée à mener une liste d’entente communale avec une partie de l’ancienne équipe et aussi quelques nouvelles têtes, peut-être un peu plus jeunes, de façon à renouveler les idées et les projets pour la prochaine mandature.

Après les gros travaux de voirie sur l’ensemble des routes de la commune, les autres projets initiés lors de cette mandature devront être menés à leur terme comme les panneaux photovoltaïques sur le toit de l’entrepôt, les travaux d’acoustique de la salle des fêtes ou la mise en place d’une sonorisation moderne dans cette même salle qui en a bien besoin. Une réflexion sera aussi menée sur l’aménagement des locaux libres actuellement pour une utilisation plus adaptée au profit des associations très dynamiques de la commune.

JPEG - 688 ko
Georgette Deschanels



JPEG - 749.3 ko
Jean-François BORIE

Elections municipales Beaulieu : Jean-François Borie briguera un 4è mandat de maire

Jean-François Borie, 58 ans, pré-retraité du groupe La Poste depuis le 11 janvier 2020, briguera un 4è mandat de maire, puisqu’il est élu et maire depuis 2001, vice-président de la commission culture et patrimoine de la communauté de communes Pays des Vans en Cévennes et du Sictoba (syndicat des ordures ménagères) pour la communication et la prévention, depuis 2014.

Sous ce dernier mandat, son équipe municipale a fait réaliser de nombreux travaux : rénovations de la salle polyvalente, de l’école primaire et ses deux classes et de la cantine, raccordement à l’assainissement collectif du bourg centre, enfouissement des réseaux, entretien de la voirie suite aux épisodes cévenols, des locaux pour la buvette place de la gare ou pour l’employé communal.

Jean-François va présenter une nouvelle liste, renouvelée de cinq membres, qui devra faire aboutir ou achever des projets initiés dans la continuité de cette mandature : le recensement, la rénovation des sous-sols et de l’extérieur de l’ancien presbytère, une résidence séniors MARPA (Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Âgées) non médicalisée d’une vingtaine de studios indépendants en partenariat avec la MSA (Mutualité Sociale Agricole) et un prestataire de l’habitat, non encore choisi.

Il rappelle la vitalité de la commune avec sa dizaine d’associations très dynamiques, le marché du dimanche matin ou la cave coopérative vinicole et sa vingtaine de vignerons, des lieux importants de la vie communale encouragée et supportée par la mairie, comme la gratuité de la salle polyvalente aux associations.

Ayant à présent plus de temps à consacrer à la commune et à la communauté de communes, Jean- François sollicitera donc à nouveau les suffrages et la confiance de ses électeurs.

JPEG - 732.1 ko
Jean-François Borie



JPEG - 855.3 ko
Régis Le Fohic

Elections municipales Malarce sur la Thines : Régis Le Flohic ne se représentera pas

Après 37 ans d’une vie d’élu bien remplie, Régis Le Flohic, 67 ans, maire de la commune depuis le décès de son prédécesseur Alain Nicault, en octobre 2018, ne briguera plus de nouveau mandat. Régis a été élu pour la première fois comme conseiller municipal en 1983 de Malarce sur la Thines, commune issue de la fusion avec La Figère et Thines depuis le 1er juillet 1975. Depuis, il aura fait 6 mandats, passant de 3ème à 2ème puis à 1er adjoint depuis les élections de 2008 puis maire.

C’était le « technicien » de la commune, en charge de la voirie et des travaux, qui sont les deux plus grosses préoccupations d’un conseil municipal d’une commune de 3600 ha et de plus de 40 km de voies communales et de trois fois plus de chemins. Le second gros problème est la gestion de l’eau potable communale et des sources privées, gérées par des associations même si le contrôle analytique de l’eau reste sous le contrôle de la mairie. Les différents budgets annuels tenaient toujours compte des futurs « probables » épisodes cévenols qui détruisent les routes, les murs.

Malgré cela le conseil municipal actuel a continué d’agir : aménagement de la place de la mairie, WC publics, éclairage de l’église de Thines, normes de sécurité du gîte communal de Thines, aménagement intérieur de la mairie, achat de terrains autour de la mairie et du cimetière pour un agrandissement futur et pose de panneaux photovoltaïques sur le toit de la mairie. Régis a été souvent découragé par les problèmes de voisinage récurrents et parfois violents et veut maintenant enfin prendre une vraie retraite et profiter de la vie.

Cela reste pour lui une expérience très enrichissante et il apporte son soutien à la future liste d’entente municipale constituée, il est vrai, par l’équipe actuelle avec seulement 4 départs, dont malheureusement le décès récent du 1er adjoint Denis Granero.

JPEG - 815.7 ko
Dauphiné 10 janvier



JPEG - 756.6 ko
Monique Doladille

Elections municipales Gravières : Monique Doladille dans la continuité

Monique Doladille, actuelle maire de la commune, a annoncé qu’elle mènerait une liste d’entente communale dans la continuité du conseil municipal actuel. Monique, retraitée de l’Education Nationale, est élue depuis 2008 comme troisième adjointe d’André Rieu puis maire depuis 2014. Avec une grande partie de la liste sortante « Rassemblés pour Gravières » avec seulement 4 départs, elle veut continuer les travaux initiés lors du mandat actuel, s’investir aux côtés des habitants, participer activement à la vie des gravièrois et être proche de la demi-douzaine d’associations très dynamiques qui œuvrent sur le territoire. Ses valeurs restent inchangées : écoute, respect, solidarité et égalité avec le sens des responsabilités comme, par exemple, auprès de la Communauté de Communes Pays des Vans en Cévennes avec laquelle la commune est très investie, non seulement dans toutes les commissions mais Monique est aussi présidente de la SPL (Société Publique Locale) Cévennes d’Ardèche, anciennement Office de Tourisme.

Durant ce mandat, beaucoup de travaux ont été réalisés comme la construction d’une nouvelle cantine scolaire pour l’école intercommunale réunissant deux autres communes : Malarce sur la Thines et Les Salelles. De nouveaux logements intermédiaires ont été inaugurés au quartier le Roussillon et surtout la réhabilitation de l’ancienne mairie est en train de se terminer, avec un grand local attenant pour la bibliothèque. L’équipe actuelle sera donc renouvelée avec 4 nouvelles têtes mais les motivations et l’enthousiasme resteront toujours présents.

Les vœux du maire sont prévus le mardi 21 janvier 2020 dans la salle de la cantine.

JPEG - 620.2 ko
Dauphiné du 8 janvier 2020



| Les Salelles | 07140 | Téléphone - Fax : 04 75 94 92 97 |