Les Salelles (Ardèche)

LES MUSICALES AUX SALELLES

23 septembre : Le violon magique de Yardani a enchanté le public à l’église

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

Yardani à l’église St Sauveur des Salelles

A 32 ans le prodige du violon Yardani Torres Maiani est au sommet de son art, mais probablement pas au sommet de sa gloire tant il est demandé aux quatre coins de l’Europe. Après l’immense succès du concert donné en 2016, les organisateurs des Musicales aux Salelles n’ont pas hésité à demander à ce merveilleux violoniste de revenir sous les belles voûtes sonores de l’église Saint Sauveur. Yardani avait promis ce retour et il a tenu promesse pour le plus grand plaisir des très nombreux spectateurs venus très tôt pour être sûrs d’avoir une place.

Accompagné cette fois au cymbalum puis à l’accordéon par son ami Soryn Andreescu, avec une fluidité une virtuosité et une générosité hors normes, Yardani a totalement séduit les privilégiés qui ont assisté à ce concert exceptionnel du 23 septembre. Ce fils du vent, passé par différents conservatoires prestigieux, se joue des frontières et des genres musicaux qu’il maîtrise tous. Il a choisi pour ce second concert d’offrir une séduisante promenade musicale inspirée surtout par l’Europe centrale : l’Alouette de Dinicu, Tzardas de Monti, airs roumains de Georges Enesco, danses hongroises de Brahms ... sans s’interdire le merveilleux Libertango de Piazzolla.

Quatre rappels, un tonnerre d’applaudissements, des sourires sur toutes les lèvres ... on peut parler d’un triomphe qui clôture de fort belle façon la programmation 2017 des Musicales aux Salelles. Les musiciens, ravis, ont repris la route mais un rendez-vous d’automne est déjà fixé avec Yardani pour 2018.

Crédit photos : Jean-Luc MICHEL

JPEG - 542.5 ko
Article Dauphiné Libéré



17 août : Le duo Nephtys en concert à l’église

JPEG - 332.2 ko
Concert de Nephtys à l’église
JPEG - 351.3 ko
Concert de Nephtys à l’église
JPEG - 315.2 ko
Concert de Nephtys à l’église


Pour le dernier concert de l’été 2017, ce jeudi 17 août, la belle église gothique des Salelles s’est emplie d’une bonne centaine de mélomanes, spectateurs fidèles ou nouveaux venus, qui ont retrouvé ou découvert le duo Nephtys avec bonheur. Clara David à la flûte et Maelle Rochut à la harpe ont formé cet élégant duo en 2008 à l’issue de leurs brillantes études au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Déjà venues en août 2015 pour un concert très salué, elles ont retrouvé avec plaisir la superbe acoustique et le public chaleureux de l’église de la commune. Elles ont donné la pleine mesure de leur professionnalisme et de leur talent dans un programme éclectique, composé d’œuvres classiques, Bach et Saint Saens, mais aussi de partitions rarement interprétées comme les très belles pièces pour flûte et harpe de Rohozinski où la sonate contemporaine de Liebermann et c’est avec Éric Satie qu’elles ont quitté un public enthousiaste.

Ravies de cette belle fin d’été, les Musicales aux Salelles préparent déjà leur concert d’automne, le samedi 23 septembre à 19h30, qui permettra à Yardani, ce jeune prince du violon, de retrouver les spectateurs qu’il avait emballés en 2016 dans un programme très différent accompagné cette fois par Soryn Andreescu à l’accordéon.

JPEG - 397.6 ko
Dauphiné du 20 août



JPEG - 322.9 ko
Trompettes et orgue
JPEG - 330.1 ko
Trompettes et orgue
JPEG - 1.5 Mo
Trompettes et orgue


31 juillet 2017 : Trompettes et orgue à l’église des Salelles, un triomphe !

Devenue cathédrale l’espace d’un concert, la petite église de la commune a vécu un temps fort de son été musical le lundi 31 juillet. Attirés par la notoriété des musiciens de très nombreux mélomanes ont convergé vers le village et c’est, en effet, dans une église bondée que le troisième concert des Musicales, « Récital », a été donné pour le plus grand plaisir du public des musiciens et des organisateurs. Les trompettes, Gilles Mercier et Jean-Marie Cousinié, respectivement cornet solo de la philharmonie de Radio France et de l’orchestre des pays de Loire et François Clément organiste de la cathédrale de Clermont Ferrand ont particulièrement apprécié l’acoustique exceptionnelle du lieu et la belle écoute chaleureuse du public.

Si l’association trompette et orgue est un grand classique de la musique d’église, les choix faits par ce prestigieux trio l’étaient moins, toutes les pièces interprétées : Monteverdi, Castello, Haendel, Vivaldi, Albinoni étant des transcriptions faites par l’organiste François Clément à partir d’œuvres écrites pour voix ou pour d’autres instruments que la trompette. En grands professionnels, les musiciens ont adapté leur programme à l’esthétique des lieux. Particulièrement sympathiques et directs, ces trois interprètes de haute volée se sont félicités d’avoir sollicité une place dans la programmation des Musicales dont ils ont aimé la démarche patrimoniale.

Détendus et amicaux ils ont partagé avec les spectateurs le verre de l’amitié servi après le concert. Ravis du succès de ce concert les organisateurs ont cependant été désolés de ne pas avoir pu laisser rentrer les derniers arrivés par manque de place.

Prochain rendez-vous des Musicales le 17 août à 19h30 pour retrouver un beau dialogue, celui de la flûte et de la harpe du trio « Nephtys ».


1er juillet : L’opéra baroque à l’honneur à l’église des Salelles

Didier Tournon

Didier Tournon

L’église encore pleine

L’église encore pleine

La soprano Andréa Büchel et au clavecin Carole Parer

La soprano Andréa Büchel et au clavecin Carole Parer

La soprano Andréa Büchel et au clavecin Carole Parer

La soprano Andréa Büchel et au clavecin Carole Parer

La soprano Andréa Büchel et au clavecin Carole Parer

La soprano Andréa Büchel et au clavecin Carole Parer

Plus de 100 spectateurs ont pris le chemin de l’église le samedi 1er juillet pour aller à la rencontre des héros et héroïnes de l’opéra baroque.

La magicienne Armide a exprimé sa profonde tristesse, Castor et Pollux exposé leur difficile dilemme, Ariodante crié son désespoir avant les lamentations de la belle Didon sur le point de se donner la mort. Avec les sorcières de Macbeth la magie est revenue en fin de concert. Lully, Rameau, Händel, Purcell et Johnson, tour à tour, se sont invités dans l’austère belle nef gothique magnifiquement portés par le talent et le professionnalisme des deux musiciennes.

Venue d’Avignon, la belle soprano Andrea Büchel a totalement séduit le public avec les subtiles modulations de sa voix soyeuse et la plaisante théâtralisation de sa prestation . Carole Parer au clavecin, sourire aux lèvres, a magistralement accompagné son amie avec l’aisance des artistes confirmés. Les deux musiciennes vivement applaudies ont particulièrement apprécié l’acoustique exceptionnelle de l’église et la belle concentration du public.

Le traditionnel verre de l’amitié offert par « les Musicales aux Salelles » a rassemblé les spectateurs impressionnés par la qualité du concert, les artistes ravies et les organisateurs satisfaits pour d’agréables échanges.

L’équipe soudée des Musicales est déjà dans les préparatifs du prochain concert : « le Récital » , première, unique et très prestigieuse prestation de deux trompettes, Gilles Mercier de l’orchestre de Radio France et Jean-Marie Cousinié de l’orchestre des Pays de Loire accompagnés par François Clément organiste de la cathédrale de Clermont Ferrand le 31 juillet à19h30

JPEG - 467.1 ko
Dauphiné du 5 juillet



JPEG - 286.3 ko
Jacques Compagne, secrétaire, Claire Biton, présidente et Elizabeth Tournon, trésorière

27 juin : Assemblée Générale des « Musicales aux Salelles »

Comme les années précédentes c’est dans la salle des fêtes que s’est tenue mardi 27 juin à 17h la 3ème Assemblée Générale de la jeune association MUSICALES AUX SALELLES.

La présidente, Claire Biton, a ouvert la séance par le rapport moral et le rapport d’activité, un bilan qui permet de constater que l’association a pleinement atteint ses objectifs : développer l’écoute partagée de la musique vivante, aider les musiciens à vivre de leur art, et valoriser l’acoustique exceptionnelle de l’église. Les nombreux témoignages de satisfaction venus à la fois du public et des musiciens sont la preuve de la réussite de cette entreprise.

Élisabeth Tournon, en sa qualité de trésorière, a ensuite présenté le rapport financier. Grâce à une bonne gestion, une bonne fréquentation des concerts et à l’aide financière de la mairie le solde est positif.

Enfin c’est le nouveau secrétaire, Jacques Compagne, qui a fait le bilan des adhésions. Bien qu’en très légère régression, 52 adhérents en 2017 contre 56 en 2016 à la même date, la participation reste importante et les Musicales ont maintenant de nombreux fidèles. Tous les rapports ont été approuvés. Les membres se sont ensuite prononcés pour le maintien de la somme modeste de 10 euros par adhésion.

Prochain concert : ce samedi 1er juillet à l’église à 19h30 avec la magnifique soprano Andréa Büchel, accompagnée au clavecin par Carole Parer, professeure de musique au conservatoire de musique de Perpignan.


Samedi 20 mai 2017 à 19h30

« Amours et folies », la saison musicale est bien engagée

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

I SENTIERI

En ce samedi 20 mai, la belle église des Salelles a retrouvé, le temps d’un concert, le plaisir de s’emplir d’une bonne centaine de mélomanes, habitués ou découvreurs, venus de près ou de loin pour assister au premier concert 2017 organisé par l’association Musicales aux Salelles. C’est une fort plaisante balade musicale que le quatuor I SENTIERI a offert aux privilégiés qui ont assisté à sa prestation et généreusement applaudi chacune des pièces interprétées. Le baryton Johan Genin-Brandt, à l’origine de la formation, a su s’entourer d’instrumentistes talentueux, engagés et généreux comme lui, qui ont très visiblement plaisir à jouer ensemble. Agnès Moulin flûtiste et harpiste, Yunus Ormek à la guitare à archet ou au saz, Fédérica Zaggia à la guitare et aux percussions ont parfaitement soutenu le chanteur dans son désir de nous entraîner dans de lointains et vieux pays où là vie était dure mais riche et belle d’amours, d’amitiés et de partages. Tarentelles, sarabandes, sérénades et autres canzones ont ainsi littéralement embarqué le public sur des sentiers corses, dans de pittoresques villages calabrais, près de lacs irlandais et même en Suède ou au Venezuela.

Acclamés, ovationnés, rappelés plusieurs fois, les musiciens ont remercié l’auditoire pour la qualité de son écoute et la chaleur de son accueil. Comme à l’accoutumée, le concert a été suivi du verre de l’amitié partagé avec les sympathiques musiciens, un temps d’échange auquel les Musicales sont très attachées.

Prochain rendez-vous : " FIGURES " avec la superbe soprano Andrea Büchel et Carole Parer au clavecin qui ont promis de faire adorer Haendel et Purcell à tous ceux qui auront la bonne idée de venir les écouter le samedi 1er juillet à 19h30 à l’église des Salelles.


Chers adhérents, chers amis des Musicales,

JPEG - 366.1 ko
Jean-Claude, deuxième à partir de la gauche

C’est avec une grande tristesse que nous vous informons que notre secrétaire, Jean-Claude Biton, a quitté ce monde le 6 mars 2017

Passionné de musique, membre fondateur des Musicales, créateur de notre site internet dont il assurait la gestion, habile à monter et éclairer la scène, attentif à tous et à chacun ... c’est peu dire qu’il nous manque et nous manquera !

Nous tenons à lui rendre hommage en lui dédiant le 20 mai, le premier concert de la saison 2017, < I Sentiéri > dont il a signé l’affiche avant de nous quitter.

Jacques Compagne, membre du conseil d’administration, a accepté d’assurer l’intérim du secrétariat jusqu’à l’assemblée générale du mois de juin, nous lui en sommes vivement reconnaissants.

Musicalement vôtres

Le bureau des Musicales aux Salelles


Les Musicales aux Salelles qui attaquent leur troisième année d’existence ont le plaisir de vous souhaiter une bonne et douce année.

Que 2017 soit rythmée par de belles retrouvailles à l’église des Salelles pour savourer ensemble des concerts variés, étonnants, émouvants, portés par des interprètes de haut niveau et magnifiés par la superbe acoustique du lieu.

Quatre concerts sont déjà programmés en mai, juillet août et septembre, vous pouvez avoir plus de détails sur notre site : https://sites.google.com/site/music... .

Le mois de juin devrait également vous réserver une jolie surprise dont nous espérons pouvoir finaliser la programmation.

Ce petit message est aussi l’occasion de vous remercier pour votre fidélité, votre générosité et la qualité de votre écoute. C’est grâce à vous que nous avons pu rémunérer convenablement les musiciens et que nous pouvons continuer cette fort plaisante petite aventure.

Bien amicalement Le bureau des Musicales Claire, Élisabeth, Jean-Claude

PS : le mois de janvier est le mois des renouvellements d’adhésion. Nos adhérents vont recevoir un petit message de rappel. Ceux qui souhaitent s’ajouter à cette liste peuvent bien sûr adhérer, il ne vous en coûtera que 10 euros et c’est la meilleure façon de nous aider ; vous pouvez passer par le site où nous contacter directement.


LES MUSICALES AUX SALELLES 2016

Yardani et Roma, une fin de saison en forme d’apothéose pour l’association des Musicales

Pour clôturer sa programmation 2016, les Musicales ont proposé samedi 8 octobre à l’église des Salelles un concert hors des sentiers battus au carrefour des genres musicaux : « carte Blanche au violon Magique de Yardani ».

Yardani en concert

Yardani en concert

Yardani et Roma en concert

Yardani et Roma en concert

Yardani et Roma en concert

Yardani et Roma en concert

Né en Andalousie, fils d’un grand guitariste gitan, Yardani a baigné dans la musique avant même d’ouvrir les yeux. Sa découverte du violon, un véritable électrochoc, a conduit ce très jeune fils du vent, 23 ans aujourd’hui, à accepter de s’enfermer dans d’austères conservatoires à Malaga, Avignon, Lausanne, Genève où il a rencontré d’autres sonorités, d’autres approches. Au terme de ses brillantes études, son crédo actuel est de n’être confiné dans aucun genre musical. ll compose dans des styles variés des mélodies chatoyantes et colorées qui sont le reflet de la diversité de sa formation et de son riche vécu de la musique.

Après avoir ouvert le concert par un superbe solo de musique religieuse du XVème siècle, le Libre Vermell de Montserrat, c’est la fine fleur de ses compositions qu’il a interprétée, brillamment accompagné par l’excellent guitariste Roma Gilles, avant de donner en bis une magistrale interprétation du Liber Tango de Piazzolla. L’évident talent des musiciens, leur virtuosité jamais ostentatoire, leur superbe complicité, la générosité de leur jeu émouvant, les merveilleuses sonorités soyeuses à la Ivry Giltis ont véritablement enthousiasmé un public venu nombreux, plus de 120 mélomanes, qui les a suivi dans leurs voyages sans frontières et applaudi à tout rompre ces jeunes « princes du Bac Sauvage » .

Yardani et Roma, enchantés par l’accueil reçu, émerveillés par l’acoustique de l’église, ont promis de revenir en Ardèche, le seul souhait des privilégiés qui ont assisté au concert est qu’ils tiennent leur promesse.

Comme le veut maintenant la tradition, le verre de l’amitié a été préparé et servi par les bénévoles de l’association.

Chers amis mélomanes, Ce petit message pour vous signaler du nouveau sur notre site :

- Pour retrouver un peu le plaisir de notre concert de clôture, deux vidéos ont été mises en ligne. Il s’agit de captations que Bertrand Rémi a eu la gentillesse de réaliser discrètement à l’aide de son téléphone et que Yardani et Roma nous ont autorisés à publier.

- Pour vous mettre l’eau à la bouche vous trouverez aussi, en primeur, les dates et les titres des concerts déjà calés pour 2017. Bien entendu nous vous donnerons plus de détails en temps utiles.

Très bel automne à tous. Musicalement vôtres. Le bureau des Musicales aux Salelles http://www.musicalesauxsalelles.fr



Les Musicales aux Salelles ont le plaisir de vous annoncer que leur site s’est enrichi :

- du compte- rendu accompagné de quelques photos du dernier concert,
- d’un texte de Didier Tournon sur l’histoire de l’église.

Ce message est aussi l’occasion de vous rappeler notre rendez-vous d’automne, le dernier de la saison 2016, le 08 octobre " carte blanche au violon magique de Yordani ". ( plus d’informations, bientôt sur le site ) Nous espérons avoir le plaisir de vous y retrouver nombreux.

Musicalement vôtres.

Le bureau des Musicales http:\\www.musicalesauxsalelles.fr


20 août : Quatrième concert de la saison : Les cordes enchantées

Un enchantement en l’église Saint Sauveur des Salelles

C’est tout un orchestre à cordes, Les Cordes Enchantées, qui était l’invité des « Musicales aux Salelles » ce samedi 20 août pour le dernier rendez-vous de l’été à l’église Saint Sauveur. Les treize archets des Cordes enchantées ont ainsi découvert avec bonheur l’excellente acoustique et la beauté austère des lieux.

Tous membres de formations prestigieuses et professeurs de conservatoires dans la région parisienne, ces musiciens de différentes générations, ont pour plaisir et habitude de jouer tous ensemble. Pour s’adapter aux petites églises qui les accueillent en été, ils ont habilement composé des programmes qui les regroupent en formations de chambre. À la demande spéciale des Musicales, c’est un concert purement classique qu’ils ont offert à un public enthousiaste et très nombreux d’environ 160 personnes.

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Les cordes enchantées

Énergiquement dirigés par Serge Garcia, directeur artistique et violon solo, les musiciens se sont produits dans différentes configurations. C’est Mozart qui a brillamment ouvert la soirée par un duo en sol majeur pour violon et alto, exécuté avec une belle virtuosité. Le « divertimento à quatro » opus 1 de Joseph Haydn qui a suivi, plus intériorisé, a été porté par un quatuor féminin qui a su, avec une grande sensibilité, parfaitement démontrer l’excellence de la composition de ce maître du classicisme admiré par ses pairs. L’émotion s’est ensuite emparée des spectateurs avec le deuxième mouvement du « sextuor opus 18 » de Brahms ample, grave et majestueux, remarquablement interprété à six. Enfin, c’est à huit, avec tout leur talent, leur engagement, un plaisir et un enthousiasme communicatif, que les Cordes Enchantées ont magistralement exécuté l’octuor « opus 20 » de Mendelssohn, une œuvre écrite à l’âge de 16 ans qui préfigure le célébrissime « Songe d’une nuit d’été » composé deux ans plus tard.

Très chaleureusement applaudis et acclamés, les musiciens se sont déclarés ravis par cette belle soirée qui s’est terminée, comme à l’habitude, par le verre de l’amitié offert en partage.

Les organisateurs des Musicales aux Salelles, réjouis par le succès de ce concert, donnent rendez-vous pour le concert d’automne : « Carte blanche au violon magique de Yordani », le 8 octobre, toujours en l’église des Salelles.


Franc succès en l’église pour la concertiste Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

Carmen Martinez

C’est une guitariste classique de haut vol que l’association Musicales aux Salelles avait invitée en l’église des Salelles le 21 juillet pour le troisième concert de sa programmation 2016. Et c’est un auditoire fasciné d’environ 120 personnes que la très charmante Carmen Martinez a séduit par son talent, sa virtuosité et la superbe fluidité de son jeu.

Depuis l’âge de 4 ans Carmen passe plusieurs heures chaque jour avec sa guitare. En Italie, son pays d’origine, elle a travaillé avec les meilleurs professeurs qui ont vite reconnu ses exceptionnelles qualités d’interprète. À l’apogée de son art, cette trentenaire participe à de prestigieux festivals. Avec une élégance rare, la concertiste de renommée internationale a présenté et enchaîné des œuvres d’époques différentes et de compositeurs variés offrant ainsi un voyage musical rêveur et poétique. Pour Villa Lobos, Albenitz, Narciso Yepes, Dyens, Palagi, Cardosa et pour la superbe Carmen, les belles voûtes de Saint Sauveur des Salelles ont donné la pleine mesure de leur acoustique exceptionnelle.

Deux rappels, un tonnerre d’applaudissements, des sourires sur toutes les lèvres à la sortie ... un concert dont on se souviendra. Carmen Martinez se produira d’ailleurs ce dimanche 24 juillet à 11h en l’église de Malbosc.

L’association Musicales aux Salelles, ravie de ce succès, prépare déjà son quatrième concert : les Cordes Enchantées dans un programme de musique classique le 20 août à 19h30.


JPEG - 198.2 ko
La Lora tango : l’affiche

3 juin 2016 : L’église encore pleine pour le concert argentin des Musicales

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

Concert La Lora tango

L’association « Les Musicales aux Salelles » avait encore bien fait les choses avec ce second concert de l’année qui a, à nouveau, rempli l’église St Sauveur et enthousiasmé les cent cinquante spectateurs présents.

Cette fois-ci, après la musique baroque, place au tango argentin, avec un trio « La Lora tango » dont le pianiste, Jérémy Bourges, l’âme du groupe, a su mettre une ambiance de gaieté dans le public avec ses bons mots, ses mimiques et son entrain. L’instrument principal de cette formation est l’harmonica, tenu par un vrai virtuose, Christian Buttard, bien connu dans le milieu du tango en France. Enfin Pierre Bernon, contrebasse et rythmique, complétait le trio.

Voir ci-dessous, quelques vidéos prises par Jeannie REMI :

Bambino : https://youtu.be/tM-16bzFuhg

Carmen : https://youtu.be/A24b5tq8V0U

Milonga Tico-tico : https://youtu.be/V4CH6KrM6dc

Sur : https://youtu.be/McaiM_D-vJ0

Même si ce petit orchestre joue plus souvent la musique argentine devant des danseurs plutôt que dans une église, il a fait un triomphe ce vendredi soir 3 juin. Il faut dire que son répertoire comportait une vingtaine de morceaux, aux rythmes tour à tour lents ou endiablés, valses, vrais classiques du tango comme « Oblivion » d’Astor Piazzolla, variétés comme « Bambino » de Dalida et même un extrait du « Carmen » de Bizet. D’ailleurs tous les spectateurs se sont levés pour applaudir à tout rompre la fin du concert.

Le trio n’a pas manqué de remercier, et l’association pour son organisation et tous les spectateurs pour leur présence. Comme le veut la coutume, les musiciens se sont bien volontiers prêtés aux interviews ou autographes à la sortie de l’église, où l’association avait offert le verre de l’amitié.

Une bien belle et plaisante soirée culturelle de haut niveau, qui se prolongera le 21 juillet avec un concert de la guitariste Carmen Martinez.


7 mai 2016 : Premier succès de la saison culturelle pour les Musicales

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison

Premier concert de la saison


crédit photos : Didier Tournon, Muriel Biton

La présidente Claire Biton et son bureau ont réussi leur premier concert de la saison en présentant un trio exceptionnel de musiciens professionnels venus de Marseille, « Sound the trumpet » avec Benoît Dumon, organiste talentueux, assurant toute la partie orchestrale du concert, et, en solo, la « Toccata Adagio et Fugue » de JS. Bach, un grand moment, Lisa Magrini, soprano confirmée et une voix puissante, capable de passer de la douceur à la violence et enfin, Éric Laparra de Salgues, le trompette, qui a ponctué le concert de ses accents cuivrés parfaitement virtuoses et maîtrisés, sur des compositions de Purcell, Haendel, Télémann, Bach et Vivaldi.

Une fois encore l’église était pleine et le public enthousiaste a fait un triomphe aux trois interprètes. Comme le veut maintenant la récente tradition de ces concerts, spectateurs, musiciens et organisateurs se sont retrouvés devant l’église après le spectacle pour prolonger le plaisir de cette belle rencontre, le verre de l’amitié à la main.

Ravis, les organisateurs n’ont que l’inquiétude de faire au moins aussi bien pour la prochaine soirée, « La Lora Tango », consacrée à la musique argentine, le 3 juin prochain.


L’association Musicales aux Salelles a le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de son site internet : https://sites.google.com/site/music...

Vous y trouverez des renseignements sur le passé et le futur des Musicales, en particulier la programmation 2016.

Merci de faire circuler l’information et de le mettre en lien si-possible.

Musicalement vôtre Le bureau des Musicales


LES MUSICALES AUX SALELLES 2015

L’église encore pleine pour « Cantando al sur »

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

"Cantando al sur" aux Salelles

Quatrième et dernier concert de l’année pour l’association « Musicales aux Salelles » de la présidente Claire Biton, autant de succès et encore une église pleine.

Cette fois, c’est un groupe familial, « Cantando al sur », bien connu dans la région. Les « Chignier », Maurice le père, chant, harpe paraguayenne, cuatro vénézuélien, tres cubain, charango bolivien, flûte quena, Brigitte, la mère, chant et guitare, leurs deux fils, Julien à la guitare basse et saxophone et Thomas aux percussions cajon et maracas et chant ont enchanté la centaine de spectateurs sous le charme de la musique sud américaine, Argentine, Chili, Venezuela, Colombie, avec les chansons traditionnelles populaires de là-bas, avec aussi, quelques remarquables chansons de Cuba, reprenant les mélodies de Compay Segundo du Buena Vista social club, comme « Chanchan ».

Les spectateurs, tous debout, leur ont fait un triomphe. Claire et les bénévoles de l’association peuvent être satisfaits de cette première année de concerts, tous remarquables et tous très suivis.


Encore un succès pour les Musicales

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

Le duo "Nephtys" en l’église

JPEG - 776.1 ko
Article Dauphiné du 10 août 2015

Troisième concert de l’année pour l’association « Musicales aux Salelles » de la présidente Claire Biton et troisième succès avec le duo « Nephtys ». Une fois encore l’église était pleine, plus de 100 personnes sont venues écouter le talentueux duo constitué de Clara David à la flûte et Maelle Rochut à la harpe.

Elles ont abordé un répertoire allant du baroque au contemporain, entre Debussy, Miyagi, Ravi Shankar, Georges Bizet et Piazzola. Les deux musiciennes ont obtenu toutes deux leur master avec « grande distinction » en juin 2010 au conservatoire de Bruxelles, où elles se sont connues. Magnifiques interprétations qui ont laissé les auditeurs sous le charme.

Les bénévoles de l’association ont offert le pot de l’amitié à la sortie de l’église, en présence des deux musiciennes


- 21 juillet 2015 : Second concert réussi pour les Musicales

Didier TOURNON accueille les spectateurs

Didier TOURNON accueille les spectateurs

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

T’Choraleke

Les rafraichissements bienvenus à la sortie

Les rafraichissements bienvenus à la sortie

Les rafraichissements bienvenus à la sortie

Les rafraichissements bienvenus à la sortie

Les rafraichissements bienvenus à la sortie

Les rafraichissements bienvenus à la sortie

Toujours sous l’impulsion de sa présidente Claire Biton et de son bureau, l’association « Musicales aux Salelles » proposait ce mardi soir, son second concert, une jeune chorale belge, formée en 2011, de 16 femmes et hommes passionnés, dirigés par un jeune chef professionnel, Dick Vandaele, déjà bien connu dans la région, pour y avoir déjà chanté avec les « Tres Hombres ». « T’Choraleke » signifie : petite chorale en belge, tout simplement.

Leur répertoire, très éclectique, se compose de chants « a capella » de la renaissance, ou du folklore, en espagnol, anglais ou allemand, pour terminer avec des « fantaisies » comme « La Cucaracha » ou « Lollipop ». La centaine de spectateurs, qui a rempli l’église, était sous le charme et leur a réservé un triomphe final. Heureusement, l’association avait prévu des rafraichissements bienvenus à la sortie du concert.

Prochain rendez-vous le 8 août à 18h30 dans cette même église pour savourer le concert du duo NEPHTYS qui réunit la flûtiste Clara David et la harpiste Maelle Rochut. Leur beau répertoire qui va de Debussy à Piazzolla et les magnifiques sonorités de leurs instruments seront largement valorisés par les belles voûtes gothiques du lieu.


JPEG - 45.7 ko
Logo


17 mai 2015 : Gros succès pour la Schola Cantharel à l’église

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

La Schola Cantharel

Françoise Berrier, la chef de choeur

Françoise Berrier, la chef de choeur

Pot de l’amitié après concert

Pot de l’amitié après concert

Pot de l’amitié après concert

Pot de l’amitié après concert

L’association « Musicales aux Salelles » a frappé un coup de maître pour sa première animation. Plus de 150 personnes ont rempli l’église, pour une fois beaucoup trop petite, pour écouter la merveilleuse chorale de Lablachère « La Schola Cantharel » avec ses 40 choristes, enfants de 7 à 16 ans et une douzaine d’adultes, sous la baguette magistrale de Françoise Berrier, accompagnée cette année par la pianiste Tania Ehrhardt.

La chorale, bien connue en Ardèche pour s’être produite à « Labeaume en musiques », a charmé le public pendant une heure et demie avec des chants en français, anglais et hébreu, tantôt berceuses, tantôt rythmés sur des compositions allant de Gabriel Faure à Joseph Bovet, en passant par les « chats » d’Offenbach. « Clap your hands » de Georges Gerschwin a clôturé le concert invitant le public à la sortie sur le parvis de l’église, où une collation était prévue par les organisateurs, ravis de ce succès.

A préciser que la généreuse participation des spectateurs déposée dans le chapeau tendu à la sortie, était entièrement destinée à la chorale. Le prochain rendez-vous est fixé au mardi 21 juillet à 18h30, avec la chorale belge « T’choraleke », toujours à l’église


JPEG - 45.7 ko
Logo
PDF - 40 ko
Faire-part de naissance
PDF - 165.2 ko
Le conseil d’administration de l’association


"Musicales aux Salelles"

Une association à but non lucratif qui se donne pour objectifs de promouvoir la musique dans la commune et de valoriser l’acoustique exceptionnelle de l’église. Dans une ambiance de convivialité et de partage, l’association organisera, principalement à l’église Saint Sauveur, des concerts variés en harmonie avec l’esprit des lieux. Trois concerts sont en cours d’élaboration, prévus en mai, en juillet et en août. 

Les membres du bureau sont : Claire Biton, présidente, Élisabeth Tournon, trésorière, Jean-Claude Biton, secrétaire. 

JPEG - 357.3 ko
Le conseil d’administration de l’association


Le Conseil d’administration comporte neuf membres : les membres du bureau, Marie-Christine Briard, Eliane Merle, Dominique Marre, Michel Marre, Katherine Sola, Didier Tournon. Il s’est déjà réuni deux fois, une troisième réunion est prévue en Février.

Pour tout renseignement : Claire BITON au 06.30.08.23.39 ou Katherine SOLA (secrétariat ) au 04.75.94.92.97


| Les Salelles | 07140 | Téléphone - Fax : 04 75 94 92 97 |